Au temps passé, la veillée était un lieu de rencontre, un moment privilégié d'échange de contes.

Le temps des veillées commençait en septembre et finissait en avril.

Une fleur indiquait le début des veillées, le colchique et une autre le crocus, la fin de la saison des veillées.

A Neuchâtel on appelait ces fleurs "louvrettes d'hiver" d'où est tiré le nom de La Louvrée.

Actuellement nous sommes un groupe de 35 conteurs répartis en deux ateliers de travail à La Chaux-de-Fonds et à Neuchâtel. Nous avons entre 45 et 80 ans, mais nous sommes ouverts aux membres plus jeunes, si ils ont la disponibilité de fréquenter nos ateliers et conférences qui se passent en semaine, généralement le lundi ou mercredi.

Après une formation de base d'une durée d'un an et demi à peu près, nous intégrons un des deux groupe d'atelier. Nous participons et organisons nos conteries, dans les écoles, bibliothèques, Musées, Caveau de L'Entourloop à La Chaux-de-Fonds, Lundi des mots à Neuchâtel, piscines de Serrières et Couvet en été, ainsi que d'autres manifestations, Fête de La Terre, Médiévales du Landeron et autres balades contées. Nous participons également chaque année à La Nuit du conte au mois de novembre.

Nos rencontres sont l'occasion de lier des liens amicaux autour du thème du conte.

Retour à l'accueil